LIVRAISON EN 72H - ÉCHANGE DE POINTURE GRATUIT ET RAPIDE - LIVRAISON EN 72H - ÉCHANGE DE POINTURE GRATUIT ET RAPIDE - LIVRAISON EN 72H - ÉCHANGE DE POINTURE GRATUIT ET RAPIDE - LIVRAISON EN 72H - ÉCHANGE DE POINTURE GRATUIT ET RAPIDE - LIVRAISON EN 72H

Origine de la chaussure de sécurité

Origine de la chaussure de sécurité
Origine de la chaussure de sécurité

La Différence entre anciens et nouveaux modèles de chaussures de sécurité


La chaussure de sécurité, avec le progrès technique, aura très rapidement évolué. À comparer les modèles les plus anciens aux plus récents, on pourrait même parler de révolution. Une révolution qui se sera occasionnée au profit de nombreux usagers et qui aura évité des accidents innombrables.

La chaussure de sécurité, une histoire de plus d’un siècle déjà

Si la chaussure de sécurité a trouvé une raison d’être, c’est parce que l’environnement de travail global l’exigeait. À mesure où l’on désertait les campagnes pour peupler les villes et travailler en usine, de nouvelles habitudes de travail naquirent rapidement. Les chaussures de sécurité, en un sens, sont une conséquence logique et inévitable de la révolution industrielle.

L’origine de la chaussure de sécurité

Ces chaussures d’un genre nouveau remplaçaient sabots et bottes qui constituaient à l’époque ce qui se faisait de plus sécurisant en la matière. Les usines, surtout à la fin du 19eme siècle, constituaient des milieux de travail très rudes et surtout très dangereux. En ce temps-là, les normes de sécurité étaient quasi inexistantes et on se protégeait comme on pouvait. C’est-à-dire avec bien peu de choses.
Après de multiples accidents facilement évitables avec le matériel adapté, de nombreux ouvriers s’étaient révoltés avant de jeter leurs sabots dans l’appareil industriel pour le détériorer. C’est de là qu’est né le terme «sabotage». La chaussure de sécurité, bien qu’apparemment anecdotique au regard de l’histoire, aura tout de même marqué son époque.

Le droit du travail comme vecteur de sécurité

Quand les réformes sociales ayant encadré le monde du travail auront commencé à légiférer sur ce qui entourait les accidents, les industriels, alors, commencèrent à se soucier de leurs ouvriers. Un accident de travail revenait trop cher à un employeur et celui-ci optait donc pour sécuriser ses ouvriers.
De là son nées les chaussures de sécurité. Très rudimentaires, munies d’une coque de métal très lourd, elles étaient réputées comme inconfortable mais sécurisante. L’armée ne tarda pas à en équiper ses soldats.
Les décennies se succédant, les chaussures de sécurité actuelles n’ont alors aucun rapport avec celles de jadis.

L’évolution de la chaussure de sécurité

D’abord assez coûteuses – bien plus qu’une paire de chaussures civiles – les chaussures de sécurité, graduellement, se seront faites un peu plus abordables. Plus sécurisantes aussi. Au-delà de la simple coque en métal pour protéger les orteils, de nombreux accessoires se seront créés pour mieux garantir la sécurité des travailleurs. Des semelles plus adhérentes, une herméticité plus accrue, des semelles anti-perforation ; il est aujourd’hui difficile de s’accidenter au regard de tous les moyens de sécurité garanties par une simple paire de chaussures dédiées à cet effet.

Une paire de chaussures de sécurité aujourd’hui

Maintenant plus conventionnelles, déclinées en autant de modèles qu’il existe de corps de métier nécessitant leur usage, les chaussures de sécurité sont de plus en plus difficiles à distinguer des chaussures normales. Et pour cause, elles ont considérablement gagné en confort au fil des années. En confort et en élégance. Même les professions à risque requérant un certain standing peuvent aujourd’hui profiter de chaussures à la fois chics, discrètes et surtout résistantes.


Une paire de chaussures de sécurité aujourd’hui peut même se porter par plaisir. Car c’est un vrai plaisir d’être aussi agréablement équipe.



Laissez un commentaire
Liens connexes RINOBLOG
Menu principal
Panier
Back
Account
Close