Livraison en 48H* avec BPOST

Retours et échanges gratuits

Équipements de protection individuelle

De S1 à S5... Toutes les catégories des chaussures de sécurité

De S1 à S5... Toutes les catégories des chaussures de sécurité
De S1 à S5... Toutes les catégories des chaussures de sécurité

L’intérêt objectif du port chaussures de sécurité sur des postes à risque

Loin de n’être qu’une obligation contraignante et sans effet immédiat sur la réalité, le port de chaussures de sécurité trouve un sens au-delà de la loi. Preuve en est que les ouvriers portaient ces dernières sur des lieux de travail à risque bien avant que la législation ne statue à son propos. Pour cette raison, il s’avère utile de s’intéresser au «pourquoi» du port de chaussures de sécurité.

 

Les chaussures de sécurité et les normes EPI

Les chaussures de sécurité constituent l’un des nombreux équipements concernés par les normes EPI (Équipement de Protection Individuel) au regard du droit du travail. Le port de celles-ci est strictement obligatoire dans certains environnements professionnels sujets aux accidents de travail.

En effet, les accidents de travail susceptibles de frapper au niveau des mollets et des pieds sont particulièrement nombreux. On estime à 7 % le nombre d’accidents de travail occasionnés par une blessure au pied. Il est d’ailleurs très facile de se blesser aux pieds en ce sens où l’on ne prend pas toujours garde à là où l’on marche. Un instant de négligence suffit à occasionner le drame

Les chaussures de sécurité, du point de vue de la loi, sont encadrés par la norme EN ISO 20345. Cette norme, définie par le législateur, vise à attester des différentes propriétés attendues d’une paire de chaussures de sécurité au regard de l’environnement auquel celle-ci sera exposée.

 

Différentes variétés de chaussures de sécurité pour palier à différents risques

Il n’existe pas un seul modèle de chaussure de sécurité qui se voudrait universel mais une foultitude de variétés, chacune adaptée à un milieu professionnel défini.

La norme EN ISO 20345 attribue aux chaussures de sécurité des propriétés obligatoires en fonction de l’environnement de travail concerné. Ainsi, selon que l’on travaille en milieu sec ou humide, les chaussures de sécurité ne pourront pas être les mêmes. La norme EN ISO 20345 subdivise ces catégories de chaussures en marquages allant de S1 à S5. Ainsi, chaque environnement professionnel spécifique, au regard des risques leur étant inhérents, se verra attribué des chaussures de sécurité spécifiques afin de palier aux dangers éventuels qu’implique ledit environnement.

En ce sens, le progrès technique aura été largement profitable aux équipements de sécurité depuis un demi-siècle. En plus de la coque protectrice en métal, se seront greffées diverses propriétés aujourd’hui indispensables à bon nombre de travailleurs. Notamment pour ce qui concerne la solidité des semelles aujourd’hui hermétiques aux pénétrations de toutes sortes, y compris des liquides. Les bottes de sécurité, à ce titre, sont considérées comme les chaussures les plus étanches du marché, capables même de résister à des liquides corrosifs.

Chaque milieu professionnel sujet aux risques d’accidents de travail est aujourd’hui doté d’un équipement de protection adapté. Sans quoi, l’activité professionnelle concernée ne pourrait s’exercer.

Car les normes relatives aux EPI visent avant tout à prémunir le salarié des dangers qu’il sera susceptible de rencontrer sur son milieu de travail. Des dangers qui, pour une large partie, pourront être évités grâce à une paire de chaussures de sécurité appropriée.

Laissez un commentaire
Liens connexes RINOBLOG
Menu principal
Panier
Back
Account
Close